Programme du vendredi 28 février 2020 

| 19 h 00 | Débat : L’esclavage moderne en 2020 (salle 1)

Alors que le dumping social touche de plus en plus l’économie mondiale, la conférence organisée par le CLAE en ouverture du Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté essaiera de mettre en lumière les différentes réalités locales de certains emplois dans le pays. Doit-on ou peut-on parler d’esclavage moderne au Luxembourg ? Que révèlent les enquêtes journalistiques en cours ? Quels sont les secteurs les plus touchés, les réseaux en œuvre ? Comment finalement combattre ce phénomène ?

En présence de :
Dan Kersch,
Vice-Premier ministre, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire,
Dan Wiroth, journaliste à RTL,
Henrique de Burgo, journaliste à Radio Latina,
Antonio Valente, Vice-président du CLAE,
Carlos Pereira, membre du bureau exécutif de l’OGBL,
Michel Reckinger, Président de la Fédération des Artisans.
Modération : Fabienne Colling, Touchpoints asbl
Proposé par le CLAE

Restauration sur place à partir de 19h00

| 21 h 30 | BIAH VASCONCELOS (Brésil) | entrée libre

ECOUTER BIAH VASCONCELOS “MY SOUL”

Chanteuse-compositrice brésilienne, Biah Vasconcelos a partagé la scène de nombreux artistes comme Nando Cordel, Tito Paris, Djodje, Yami Aloelela, entre autres. Née à Rio, elle a le pouls de la samba en mémoire, mais, vivant depuis longtemps dans le nord-est du Brésil, elle a apporté de fortes influences rythmiques du nord. Avec des arrangements chaleureux et délicats, le concert “My Soul”, qu’elle présentera sur la scène du Festival, revitalise de vieilles et belles chansons du Brésil, du Portugal, du Cap-Vert et l’Angola.