17e Salon du livre et des cultures du Luxembourg
à LuxExpo – Kirchberg Luxembourg

les 03-04-05 mars 2017

Organisé avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Ville de Luxembourg

Avec plusieurs dizaines d’associations, 150 exposants pendant tout le week-end et des milliers de visiteurs, le salon du livre et des cultures du Luxembourg, premier salon du livre réalisé par le mouvement associatif, accueille une centaine d’écrivains qui viennent de plusieurs pays.

Le Salon du livre s’apprête le vendredi de 18h à 20h et vous accueille samedi et dimanche de 12h à 20h

Entrée libre – Les dons sont cependant les bienvenus
car ils nous aident aussi à la réalisation de ce festival

Les littératures disent l’inintelligible

Les littératures viennent au Luxembourg faire salon et faire écho aux immigrations qui sont installées ici pour certaines depuis des décennies. Le salon du livre et des cultures couvre à chaque édition un champ des possibles car les écrivains invités, les éditeurs présents, les auteurs participants, les libraires installés au festival, les associations partenaires disent chacun à leur manière un monde en devenir, en transformation, un monde bouleversé, inquiet, questionné, abasourdi, inintelligible. Comme il est difficile, à peine sortis de nos pensées nationales, d’accepter ce qui se métisse en nous et dans nos sociétés. Ce mouvement très ancien s’est accéléré ces dernières années et le monde perd de sa lisibilité car il nous manque encore les références qui traduisent les changements. Les rencontres littéraires, autour d’une œuvre, d’un écrivain, de plusieurs auteurs parfois vont éclairer tous ces impossibles ou presque. D’Italie, du Monténégro, de Bosnie, d’Espagne, d’Albanie, du Luxembourg, du Portugal, de France, de Suisse, de Grèce, du Pérou et de bien d’autres pays, les littératures vont nous dire une manière possible d’entendre et de lire le monde. Pour le comprendre essayons, avec patience, de le faire ensemble.

STANDS LITTERATURES

lusophones, hispaniques, africaines, péruviennes, germanophones, francophones, catalanes,
polonaises, italiennes, luxembourgeoises, iraniennes, galiciennes, grecques, …

Des éditeurs

Babeltor Editions (I), Editions Euryuniverse (F), Editions le Verger des Hespérides (F), Editions de l’Officine (F), Editions Territoires Témoins (F), Editions GRIP – Groupe de recherche et d’information sur la Paix et la Sécurité (B), Perspectiv Editions (L), Editions ICES (F), Entre-Temps Editions (F), P.A.T. (M), Maelström (B).

Des libraires

Libreria Italiana (L), E-Slamshop (L), Librairie portugaise Orfeu (B), Atoutlire Bookshop (F), Librairie Ernster (L), Blueberry & Pie (L)

Des associations, organisations

Amis du 25 avril, Association Culturelle Iranyar, Association Culturelle Polonaise à Luxembourg, Association São Tomé e Principe au Luxembourg, Círculo Cultural Español Antonio Machado, Centre Català Luxembourg, Centre de Documentation sur les Migrations Humaines, CLAE services, Collège A.S. Pouchkine, Comité pour une paix juste au Proche Orient, I come italiano, revue Abril, APL, Centre d’information Tiers Monde, Communauté hellénique du Luxembourg, Time for Equality, ATD Quart Monde, Vitalschnuffen, Società Dante Alighieri, AREL-Amigos de la Republica Espagnola en Luxemburgo, Convivium, Femmes Poètes International, Centre Luxrusse, Find a Job, Association luso-Guinéenne no Luxemburgo, Amitié Cap-verdienne, Woxx.

Des rencontres signatures sur les stands avec les écrivains

Véronique Lagny Delatour au stand des Editions Le Verger des Hespérides, Jean-Philippe Repiquet au stand d’Entre-Temps Editions, Evelyne Jonas – Marie Dominique Peters-Poncin – Enrico Lunghi – Claude Gérard au stand des Editions de l’Officine, Melania Mazzucco au stand de la Libreria Italiana, Rachel Valentin aux Editions Territoires témoins, Alda Batista, Carlos Cardoso et Pina Goretti au stand de l’ASTPL,  Patrick Lowie aux Editions P.A.T. (Marrakech), Guy Rewenig au stand de la librairie Ernster (dimanche à partir de 14h, à l’occasion de la parution de son nouveau roman Comment blanchir les bêtes noires sans les faire rougir aux Editions Binsfeld)

mais aussi avec Marc Lindner, Paolo Dapporto, Giovana Pandolfelli, Carel, Thibault Colon de Franciosi (illustrateur) et Nelly Chrestia-Cabané (auteur), Yahn Perez, Katia Astafieff, Séverine Baaziz, Hamid Bekhtaoui (calligraphe), Dahbia Bendali, Lucie Bertovic-Sutera, Angela Boeres, Patrick Boutsindi, Mireille Cukier-Jakubowicz, Naïma Djidel, Antero Fernandes Monteiro, Rémy Haas, Marc Hoffmann, Sabrina Kaufmann, Christiane Louisar, Marc Saïzonou, Pascal Adam, Jean-Claude Perivier, Gina Tran, Guy Peiffer, Krystynart, Corina Moscovich, Mara Montebrusco-Gaspari, Laura Tared, Marianne Eisen, Kassa-Kassa Bokomba, Saïd Zidat.

RENCONTRES PUBLIQUES AVEC LES ECRIVAINS

SAMEDI 04 MARS

14h00 Maria Sartori-Plebani (Italie-Luxembourg) (salle 2)
Détails, cliquez
Rencontre proposée par I come italiano

15h30 Bruno Alfama (Portugal) (salle 2)
Ce très jeune auteur a publié en 2016 son premier roman,
A Bíblia da Utopia.

Rencontre proposée par Associação Luso-Guineense no Luxemburgo asbl

17h Dédicace du livre I’m not a refugee (Café du salon du livre)
Témoignages de personnes réfugiées, interviewées par Frédérique Buck et photographiées par Sven Becker et Mike Zenari. En présence de Jean Asselborn, Ministre des affaires étrangères, qui en a signé la préface et des personnes interviewées.

17h00 Jorgji Kote (Albanie-Belgique), Besnik Camaj (Albanie-Suisse)
et Rina Çela Grasset (Albanie-France)
(salle 2)
Détails, cliquez
Rencontre proposée par Iliri asbl

17h00 José Ovejero (Espagne) (salle 1e étage)
Détails, cliquez
Rencontre proposée par le Circulo Cultural Español Antonio Machado

18h30 Rafael Poch, journaliste catalan,
correspondant du journal La Vanguardia à Paris
(salle 1)
Détails, cliquez
Proposée par l’AREL et Centre Català de Luxembourg