18e Salon du livre et des cultures du Luxembourg
à LuxExpo – Kirchberg Luxembourg

les 02-03-04 mars 2018

Organisé avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Ville de Luxembourg

Avec plusieurs dizaines d’associations, 150 exposants pendant tout le week-end et des milliers de visiteurs, le salon du livre et des cultures du Luxembourg, premier salon du livre réalisé par le mouvement associatif, accueille une centaine d’écrivains qui viennent de plusieurs pays.

Le Salon du livre s’apprête le vendredi de 18h à 20h et vous accueille samedi et dimanche de 12h à 20h

Entrée libre – Les dons sont cependant les bienvenus
car ils nous aident aussi à la réalisation de ce festival

Deux parkings sont accessibles : Parking Nord et Sud - Forfait stationnement pour la journée : 5 €. Cependant, nous vous conseillons vivement d'utiliser les transports publics : BUS (lignes 1 et 20 entrée nord - ligne 18 entrée sud) ou le TRAM.

VOIR ACCES LUXEXPO THE BOX, cliquez

Les Lettres des uns sont aussi celles des autres

Le livre a toujours sa place parmi nous et avec le Salon du livre et des cultures, nous le célébrons au Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté. C’est l’une des pierres culturelles lancées dans le champ de la représentation des immigrations au Luxembourg, souvent imaginée comme une simple histoire sociale. Les stands littéraires des associations, des libraires, des éditeurs qui nous accompagnent, pour certains depuis le début de cette aventure, ouvrent depuis toujours le bal, dès l’entrée de notre manifestation, pour indiquer, souligner, revendiquer l’universalité des lettres des uns et des autres. Si le livre résiste mieux aux temps modernes numérisés c’est plutôt les littératures qui restent moderne. Les écrivains que nous invitons avec les acteurs associatifs donnent de l’âme à l’installation des immigrations au Luxembourg. Les associations issues de la migration disent ainsi leur attachement à la terre d’origine et font aussi culture au Luxembourg. Dans cette relation, avec le temps des générations, les départs et les arrivées se croisent, les origines se conjuguent, les terres d’appartenances et les sols de références se tissent, les lettres des uns sont aussi celles des autres. Les géographies littéraires se superposent au Salon du livre et des cultures du Luxembourg. JPR/CLAE

STANDS LITT