Dimanche 04 mars 2018 à 11h30
Salon du livre et des cultures du Luxembourg
LuxExpo, Luxembourg

Retour programme 18e Salon du livre 2018

Rencontre : “L’italien et ses points de vue” (salle 1)

Écrivaine et poétesse d’un père somalien et d’une mère italienne, Ubah Cristina Ali Farah est née à Vérone et a grandi à Mogadiscio depuis l’âge de trois ans jusqu’en 1991, date à laquelle elle a déménagé au début de la guerre civile en Somalie. en Hongrie puis en Italie. À Rome, elle a enseigné langue et littérature somaliennes à l’Université de Roma Tre et a obtenu un doctorat en études africaines à l’Université orientale de Naples. Elle vit actuellement à Bruxelles. Son premier roman, Madre piccola (Frassinelli), a remporté le prix Elio Vittorini en 2008. Son deuxième roman est Il comandante del fiume (66thand2nd, 2014). Récemment, elle a participé au International Writing Program (Université de l’Iowa).

Milton Fernandez est un acteur, metteur en scène et écrivain uruguayen qui travaille et vit en Italie. Diplômé en art dramatique à l’Académie nationale de Montevideo, il obtient son diplôme à l’école Piccolo Teatro de Milan. Il a travaillé comme mime, danseur, acteur, maître d’armes dans diverses productions pour théâtre. En italien, il a publié entre autre : Sapessi, Sebastiano … (Rayuela Edizioni, 2011), Per arrivare a sera (Rayuela Edizioni, 2012), Sua Maestà Il Calcio (Rayuela Edizioni, 2013), Donne -pazze, sognatrici, rivoluzionarie...- (Rayuela Edizioni, 2015 ) présenté à Luxembourg auprès de la Dante Alighieri en 2016. Il est actuellement directeur artistique du Festival de la littérature de Milan.

Giovanna Pandolfelli est une écrivaine italienne. Linguiste spécialisée en bilinguisme, elle vit au Luxembourg où elle préside la Società Dante Alighieri locale. Ancienne enseignante d’italien pour étrangers et traductrice, elle est auteur également d’essais, poèmes et articles. Elle s’occupe de transculturalisme, de multilinguisme, de migration et de culture féminine. Elle a publié Guanti bianchi – des histoires dédiées à tous les bilingues dans l’âme (DrawUp 2016) ; Terra, mare e altrove (Cosmo Iannone 2017) et, pour enfants avec sa fille, Le Avventure di Arpetta en version bilingue (Didattica attiva 2017).

Silvia Camilotti est titulaire d’un doctorat en Langues, Cultures et Communication Interculturelle de l’Université de Bologna. Elle a enseigné la langue et la littérature italiennes à l’école d’interprètes et de traducteurs de Forlì et à l’université IULM de Milan. Elle collabore avec l’archive Ca’Foscari Archivio Scritture Scrittrici Migranti. Parmi ses publications, les volumes : Che razza di letteratura è? (Quelle sorte de littérature est-ce?) (avec Tatiana Crivelli) 2017, Cartoline d’Africa. Le colonie italiane nelle rappresentazioni letterarie (Cartes postales d’Afrique. Colonies italiennes dans les représentations littéraires) ; Ripensare la letteratura e l’identità. La narrativa italiana di Gabriella Ghermandi e Jarmila Očkayová (Repenser la littérature et l’identité. La fiction italienne de Gabriella Ghermandi et Jarmila Očkayová).

Proposée par la Società Dante Alighieri Luxembourg