Salon du livre et des cultures du Luxembourg

à LuxExpo|Kirchberg|Luxembourg

à suivre les 03|04|05 mars 2017

 

Avec plusieurs dizaines d’associations et des milliers de visiteurs, le salon du livre et des cultures du Luxembourg

accueille des dizaines d’écrivains qui viennent de plusieurs pays.

Les rencontres littéraires exceptionnelles à chaque édition, les invité-e-s qui viennent de plusieurs pays, les éditeurs de la Grande Région, plus nombreux que les années passées, les acteurs associatifs, plus engagés, soulignent chacun que le mouvement de communication est ininterrompu entre le Luxembourg, les cultures présentes au Grand Duché et le reste du monde. La distance historique, géographique et culturelle entre nations s’estompe. Les cultures des pays tiers, vivantes depuis des décennies au cœur de la population du Luxembourg, montrent au Salon du livre qu’elles ne sont plus de belles étrangères : elles représentent aussi une part du Luxembourg, elles sont devenues luxembourgeoises.

Le Salon du livre est organisé avec le soutien de :

2.vdl

Les inscriptions pour le prochain Salon du livre et des cultures
seront lancées vers le 15 octobre 2016

16e salon du livre et des cultures
27claeFK_289-stand
_PLO3830-stand
_PLO2747-stand
_DSC7184-stand
P3120771-stand

Un salon du livre associatif

La majorité des écrivains sont invités par le mouvement associatif. Les rencontres et les débats réunissent un public très diversifié. Ce sont les grandes qualité de ce salon : engagement associatif et participation citoyenne.

2010_paulo_lobo1
2013_fotini_kaparelou1
2014_paulo_lobo2
_PLO3813-editions-ultimomondo
2013_paulo_lobo1
2013_fotini_kaparelou2
2016_paulo_lobo3

Des éditeurs et des écrivains

De nombreux éditeurs de plusieurs pays participent chaque année au Salon du livre et des cultures. Une centaine d’écrivains sont présent à chaque édition.

2014_paulo_lobo1
_DSC2596-faiz
2015_paulo_lobo2
2016_paulo_lobo1
2010_paulo_lobo2
2015_paulo_lobo1
2013_pierre_cester

Des rencontres et des débats

En plusieurs langues, du roman à l’essai, le champs des littératures représentées au Salon est représentatif de la vitalité du mouvement associatif issu de la migration.

Le festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté,
Le Salon du livre et des cultures du Luxembourg
et ArtsManif ne font qu’un

Avec plus de 30,000 visiteurs, le salon du livre et des cultures et le Festival sont parmi les plus grandes manifestations qui se déroulent à LuxExpo.

C’est une des grandes qualités de ce festival : tenir un équilibre qui peut sembler étonnant entre de nombreuses références et pratiques culturelles. L’âme profonde, première, de ce festival, sont la culture et les pratiques populaires. Mais notre manifestation croise beaucoup plus que les arts, les littératures et la culture populaire : il permet la découverte et l’échange des nourritures, des musiques, des langues, des idées. Ce festival est comme un port de méditerranée. Il est au confluent des négociations et des économies humaines. Immanquablement, avec les générations suivantes, il ne peut en sortir que des voyageurs d’humanités, des penseurs éclairés, des fragrances d’une néo-culture du partage, de nouvelles économies solidaires qui habiteront le cœur de ce pays puisque le port d’attache est ici, au Luxembourg.
Les bruits du monde ne s’arrêtent pas aux portes du Salon du livre et des cultures du Luxembourg. Les écrivains, de plus en plus nombreux d’années en années, les éditeurs de plusieurs pays, des distributeurs et des diffuseurs, des libraires, des associations engagées se font l’écho de la fureur des changements. A qui prend le temps de lire, de lire les événements, les rencontres que nous vous proposons au Salon avec l’aide de nombreuses associations, éditeurs, etc., pourra découvrir d’autres constellations, inconnues. A qui veut naviguer dans la compréhension du monde nouveau, le salon du livre et des cultures propose un nouvel astrolabe qui nous aide à naviguer, à éviter les écueils, à inventer de nouvelles rencontres et de nouvelles géographies.

Les littératures au Salon du livre et des cultures |

lusophones, hispanophones, africaines, francophones, germanophones,
luxembourgeoises, albanaises, bosniaques, catalanes, grecques, iraniennes, polonaises, algériennes, etc.

Le Salon du livre dans la presse

Conjugué, tripoté, tissé, métissé – Le Salon du livre et des cultures, sentinelle de la pluralité culturelle
(Le Jeudi 26/02/2015)
pdf-icon

Des livres et des arts
(Le Quotidien 26/02/2015) pdf-icon

15e Salon du livre et des cultures du Luxembourg
(Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek, 27/02/2015) pdf-icon

Bouillon de littératures
(Le Quotidien 17/02/2016) pdf-icon

Lesen als Beitrag zur Integration
(Tageblatt 17/02/2016)
pdf-icon

16e Salon du livre et des cultures du Luxembourg – Enfin reconnu à sa juste valeur
(Zeitung vum Lëtzebuerger Vollek, 17/02/2016) pdf-icon

Marisa Matias participa emdebate no Festival das Migrações
Escritores de Portugal e de São Tomé no Salão do Livro e das Culturas
(Contacto 09/03/2016) pdf-icon

« Il faut pouvoir dire les choses » – Entretien avec Nadia Mifsud, la poétesse maltaise invitée au Salon du livre et des cultures
(Luxemburger Wort 12-13/03/2016) pdf-icon

Des milliers de visiteurs, des débats et des rencontres littéraires

De nombreux stands, des dizaines d’écrivains et de nombreux éditeurs de plusieurs pays !

« Ainsi considéré, le mouvement de communication est ininterrompu entre le Luxembourg, les cultures présentes au Grand-Duché et le reste du monde, annihilant ainsi les concepts de distance historique, géographique voire culturelle entre nations. Testimonial et patrimonial, ce Salon du livre a également comme bienfait collatéral de promouvoir culturellement le Luxembourg aux quatre coins du monde, même si cette valorisation du livre dans tous ses états, devrait être davantage soutenue par les structures publiques et politiques du pays. »
Franck Colotte, Journal, Le WORT
Un espace entre-deux
« Au fil des années de plus en plus d’associations ont rejoint les rangs des organisateurs. Il en va de même pour les libraires, éditeurs, revues. Ils aident ainsi à développer la diversité, la qualité et la renommée du salon qui, toutes proportions gardées, est une des initiatives les plus originales en Europe.
L’évolution se manifeste également par le nombre accru des espaces culturels et l’interprétation simultanée vers le français, qui se répand de plus en plus. »
Journaliste, Journal, le Tageblatt
Colporteur d’idées
L’idée qui sous-tend l’événement est un mouvement d’éducation populaire des littératures, un engagement au sens large et philosophique du terme. Nous devons être sensibles à l’autre, à l’écoute des dynamiques, des thématiques de notre temps. Nous voulons alimenter ce dialogue permanent entre le Luxembourg et le pays de départ. Cette communication permanente est lise en exergue par les écrivains. Le Festival s’apparente alors un peu aux vendeurs ambulants d’antan, « un colporteur d’idées. »
Olivier Tasch, Journal, Le Jeudi

Retrouvez le programme des éditions précédentes
en cliquant sur l’affiche

16salon_livre2016

15salon_livre2015

14salon_livre2014